6 mai 2013

Bourgogne Wineblog à Rully, à la maison PICAMELOT, avec Philippe CHAUTARD, la vidéo !!

by Patrick Maclart

3 générations à la tête de ce domaine… « trois et demi ! » précise Philippe CHAUTARD, dirigeant de la maison PICAMELOT à Rully, la plus ancienne maison à bulles de Rully.

Car Picamelot, c’est certes du crémant de Bourgogne, mais du crémant de créateur, du crémant qui prend des risques, qui est élevé sous bois pour certaines cuvées, ou venant d’un vignoble unique pour une autre… Bref, une espèce de crémant « haute couture ».

Mais Picamelot, c’est aussi un vigneron qui possède ses vignes, une dizaine d’hectares. Pour certes maîtriser ses approvisionnements, mais aussi et surtout pour maîtriser sa viticulture.

Des vins qui restent un bon bout de temps sur lattes, et Philippe qui peste contre cette éventuelle législation d’un vieillissement de 9 mois au lieu de 12, demandé par une certaine forme de productivité que notre ami ne partage pas.

Venez à la rencontre d’un homme aussi sympathique que volontaire, aussi créatif que pudique, bref, un homme comme je les aime.

Bon visionnage, elle est pas belle la vie ?

2 Responses to “Bourgogne Wineblog à Rully, à la maison PICAMELOT, avec Philippe CHAUTARD, la vidéo !!”

  • Charles Brodeur

    Bonjour Patrick,

    Je t’ai trouvé particulièrement drôle dans ce reportage, tu m’as fait bien rire (commentaire sur la Champagne entre autres). Et devine quoi, on trouve du crémant de Picamelot jusqu’ici, soit la cuvée de base. On en verra sur ma terasse sous peu !!!

    Autre sujet moins festif. J’ai entendu parler de la flavescence qui faisait son apparition en Bourgogne, est ses supposés remèdes imposés. J’aimerai bien t’entendre sur ce sujet. S’ il fallait qu’un sale petit insecte vienne causer du tort à votre vignoble, moi je traverse l’Atlantique à la nage pour venir vous aider (mon grand-père l’a fait cette traversée en 1944…)

    À bientôt.

    • Salut Charles !

      Je comprends mieux le surnom de « Chuck » quand on a un grand-père qui a traversé l’Atlantique ! Merci pour ton commentaire sur la vidéo avec Picamelot. Il est important de dire que nos crémants n’ont certes pas cette touche unique qu’a le Champagne (si, si, j’en déguste à l’aveugle et rien à dire, ils dominent toujours de la tête et des épaules leurs collègues cava et autres prosecco…), mais ils ont une personnalité, surtout quand ils sont travaillés par cette excellente maison. Mais même les cuvées plus « basiques » de maisons de gros volumes ont fait des progrès inouis. Même des maisons comme Bouillot élaborent des produits vraiment qualitatifs.

      Pour la flavescence, pas ma came. J’aime bien parler de vins, de vignerons. Il faut être pointu pour en parler. Et puis on se met aussi la tête dans le sable, c’est quand même le phylloxera du XXIème siècle…

      Pour mieux te renseigner, je te mets en lien un excellent article qui t’éclairera, mais bon, pour l’instant réjouissons-nous, en attendant l’éventuel déluge…

      Amitiés, gourmandes salutations.
      Pat

      http://www.agribourgogne.fr/rubrique.php?arch_num=1873

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*