12 septembre 2011

à Marsannay : Sylvain PATAILLE : une trajectoire de vie.

by Patrick Maclart

Rarement dans mes dégustations j’ai rencontré des vignerons autant pétris par leur métier. Sylvain PATAILLE fait partie de ceux-là. A 35 ans, il donne l’impression d’être exactement sur sa bonne trajectoire de vie. « C’est un métier magique, me raconte-t-il, depuis tout gamin j’avais envie d’être vigneron » déclare avec passion et engouement notre ami vigneron.

Affable, passionné, généreux en paroles et en actes, voilà en quelques mots le portrait brossé de l’ami Sylvain PATAILLE (quand je dis « brossé », c’est une image, rien à voir avec sa coiffure !)

Avec un BTA viti-oeno obtenu à Beaune, puis un BTS dans la même institution, et last but not least un  DNO s’il vous plait à Bordeaux, il démarre comme œnologue-conseil dans un labo où ses compétences sont appréciées durant 4 ans. Mais le rêve de créer son vin le titille, et ce n’est pas évident, vu le prix du foncier. C’est un heureux concours de circonstances qui va le mettre sur la trajectoire et lui permettre d’avoir son premier hectare de vignes en 1999. Mais c’est vraiment en 2001 qu’il sera installé.

Petit à petit, le domaine s’est agrandi pour atteindre aujourd’hui 14 hectares, dont une grande partie en locations. La totalité des vignes sont traitées en bio depuis 2007, avec les certifications en cours. Des essais en biodynamie sont engagés depuis 2008. « Tout sera converti avec le millésime 2010 ! » déclame fièrement Sylvain. Pour le travail des vignes, on a bien compris que pour Sylvain, le respect du sol et de son végétal étaient cruciaux. Qu’en est-il du chai ?

dans la cave de Sylvain, pas de tape-à-l’oeil, pas d’esbroufe, que de l’efficace.

Pour les vins blancs, le pressurage vertical est lent, avec un débourbage sommaire. Les deux fermentations (alcoolique et malolactique) se feront en fûts dont un tiers de neufs. L’élevage sera long, entre 12 et 18 mois sur lies, avec batonnages. Collage et filtration lenticulaire de moyenne porosité.

Pour les vins rouges, l’égrappage est de mise sur le Bourgogne régional, mais les autres vins sont vinifiés en vendanges entières. Les vins seront élevés longuement sur fûts, dont un tiers de neufs, durant 15 à 18 mois. Ils seront embouteillés sans filtration, excepté les vins qui auront été au contact des lies fines, et ce juste pour les éclaircir.

Le commerce s’effectue à 80 % à l’export, avec pour principaux marchés les USA, le Japon, et la Grande-Bretagne.

Les vins de Sylvain se démarquent de la production moyenne de Marsannay, avec des vins profonds, riches, marqués par une vraie notion de terroir, et qui donnent à certains une vraie gueule de Gevrey-Chambertin. Pour moi, les blancs sont perfectibles, peuvent peut-être souffrir d’un terroir en-deçà. Mais l’ensemble est de très haut niveau, et fait partie des meilleurs rapports qualité-prix de la côte de Nuits. Précipitez-vous, et étonnez vos amis avec ses vins suaves et délicatement épicés. Et si vous êtes de passage à Marsannay, rendez-lui visite… Affable, gourmand de la vie et curieux de nature, il étudiera toutes vos réactions pour savoir si sa mission a bien été accomplie : élaborer des vins pour votre plaisir.

Domaine Sylvain PATAILLE
Sylvain PATAILLE

6 rue Roger Salengro
F-21300 CHENOVE

tél. +33 (0)3 80 51 17 35
mail : domaine.sylvain.pataille@wanadoo.fr

DEGUSTATION

Elle a eu lieu in situ, merci encore Sylvain pour ce bon moment partagé. Pour voir la vidéo réalisée avec Emmanuel DELMAS, cliquez ICI.

Marsannay rouge « la Montagne » 2008
nez très pinot, très griotte, végétal, cendré. Bouche souple, fruitée à l’attaque, développe sur un joli fruit moelleux. Finale sur de très beaux tanins et une longueur convaincante.

Marsannay rouge « les Longeroies » 2008
nez intense, fin, sur le fruit noir, un côté torréfié, bonne impression d’ensemble. Bouche moelleuse mais fruitée, encore marquée par l’élevage à ce jour. Finale « cuberdon », très friand.

Marsannay rouge « clos du Roy » 2009
nez profond, riche, zan, églantier, superbe. Bouche bien faite, plus souple que le nez ne le laissait supposer. Fruits rouges, terre humide, floral. Finale sur la trame acide et un joli petit grain de tanin. Une gueule de Gevrey !

avec ses notes de terroir bien présentes et son côté réglissé enjôleur, nul doute : ce Marsannay clos du Roy a une vraie gueule de Gevrey ! Et à un prix bien doux… Bon terroir ne saurait mentir.

Marsannay rouge « les Longeroies – vieilles vignes » 2008
nez riche, fruits rouges et noirs, violette, poivre, bois de ronce. Bouche corsée, tanin marqué. Rondeur et structure bien présentes. Finale autoritaire, tanins élégants mais présents.

Marsannay rouge « Ancestrale » 2008
sélection de très vieilles vignes. Nez pinot, fruits noirs, minéral, fraîcheur, pointe de menthe. Bouche concentée, complète, riche, de grand caractère. Finale onctueuse et riche.

Marsannay rosé « fleur de Pinot » 2008
nez discret, floral, groseille. Bouche gourmande, gastronomique, bien faite.

Marsannay blanc 2009
nez bien fait, pomme, poire, acacia; jolie complexité mais encore discret. Bouche tendue, ronde, belle générosité. Bonne finale. Beaut travail pour imbriquer la chair dans la trame acide.

Marsannay rouge « la Montagne » 2009
nez de belle richesse : cerise noire, parfumé, sexy ! Bouche fraîche, trame acide bien présente, le côté « cerise noire » revient mettre de la chair dans l’ensemble. Finale gourmande et tendue.

Marsannay rouge « clos du Roy » 2009
nez équilibré, profond, terrien, cerise, pointe minérale. Bouche extra, harmonieuse, riche, mais dotée d’une finesse certaine. Bonne finale sur trame acide.

Marsannay blanc « la Charme aux Prêtres » 2008
nez un peu fermé mais prometteur : caillou blanc, pomme golden, joli végétal. Bouche fine, sur la réserve; les arômes se font discrets à ce stade. Le fond de bouche et la finale sont convaincants. En devenir.

même si je trouve que Sylvain PATAILLE a une marge de progression sur les vins blancs, son Marsannay « la Charme aux Prêtres » est bien travaillée, aboutie, et fait partie des belles bouteilles de chardonnay de la côte de Nuits.

5 Responses to “à Marsannay : Sylvain PATAILLE : une trajectoire de vie.”

  • cedric

    Merci pour cette très belle présentation du domaine, j’avais déjà gouté l’un de ces vins chez un caviste mais là cela me donne l’envie de passer chez le propriétaire

    • Bonjour Cédric,

      Tu ne pouvais pas me faire de meilleur compliment ! Le blog est surtout là pour ça, pour donner envie de vivre des aventures, des voyages, et partager tout ça. Mieux que d’y penser, tu me l’as écrit, merci.

      Gourmandes salutations.

      Patrick MACLART.

  • Emmanuel

    Merci pour cette belle découverte, qui met l’eau à la bouche ! J’ai également découvert un des vins de M. Pataille, et j’ai le sentiment d’y avoir ressenti votre description juste et précise.
    Je vais assurément chercher à en découvrir plus sur ce que produit ce vigneron qui donne une âme à ses vins !
    Je souhaite qu’il laisse à l’avenir un peu plus que 20% de sa production pour ses compatriotes !
    Merci encore à vous et à Sylvain Pataille

    • bonjour Manolo,

      Merci pour tes remerciements qui me vont droit au coeur.

      En vivant ici en Bourgogne, je dois te dire que Sylvain fait partie des vignerons les plus humbles, les plus courageux et les plus actifs de toute la côte. Il ne dit rien, mais il n’a pas ri tous les jours.

      Homme de conviction, il se lance à fond dans son entreprise et veut y arriver. Moi j’y crois, en plus le mec est extra. Pour qu’il fasse plus de 20 % de sa production pour la France, ça ne dépendra que de toi et tes copains !

      Bienvenue en Bourgogne, et va donc lui rendre visite, il en sera honoré.
      Gourmandes salutations.

      Patrick MACLART.

  • TimeIsRunningOut

    Sylvain est un homme passionné, un travailleur acharné, mais également quelqu’un d’extrêment humble. En d’autres mots, l’image parfaite du vigneron tel que je le conçois.
    Il fait partie de la jeune génération de vignerons de Marsannay qui tire toute l’appellation vers le haut.

    A ne manquer sous aucun prétexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*