19 juillet 2011

en Muscadet côtes de Grandlieu : domaine du Haut-Bourg : savoir raison garder.

by Patrick Maclart

Nicolas et Hervé CHOBLET représentent la 4ème génération à la tête de ce domaine de 43 hectares, situé à Bouaye, dans l’appellation « Muscadet côtes de Grandlieu ».

Nicolas et Hervé CHOBLET : du courage, du bon sens, de l’humour, et un accueil cinq étoiles !

Ce domaine, discret mais efficace, élabore des vins personnels, goûteux, bien construits, et pour un prix défiant toute concurrence. Il y a certes les stars de l’appellation, mais derrière des vignerons consciencieux ne pensent qu’à bien faire leur travail. Nicolas et Hervé font partie de ces hommes. Ce sont des vignerons indépendants.

Les appellations présentes au domaine sont en sus du muscadet le gros-plant du Pays Nantais, et des vins de pays de cépage : gamay, sauvignon, grolleau gris, grolleau rosé, merlot et cabernet.

Elegante et bien construite, la gamme est sobrement habillée.

Le domaine s’ouvre à l’export, avec des marchés bien présents : Belgique, GB et Irlande entre autres.

L’approche du bio n’est pas évidente pour ce domaine. Elle a un impact financier indéniable, surtout que les frères Choblet élaborent 180.000 cols par an, mais il y a aussi la pression de l’océan, qui crée des maladies sur la vigne. « Tout ce qui est bio n’est pas forcément bon », rétorque Hervé. Les deux frères ont toutefois joué la carte de la lutte raisonnée, avec les vignes enherbées, et des produits adaptés.

Au final, des muscadets savoureux, sapides, et de bonne tenue. Certains vieux millésimes dégustés donnent un aperçu de la maîtrise de vinification des frangins, et cela ne serait pas possible sans beaux raisins.

Allez découvrir ce domaine où l’accueil, tout sourire aux lèvres, au cœur sur la main et au vin dans le verre est une seconde nature.

DOMAINE DU HAUT BOURG
Hervé et Nicolas CHOBLET

11 rue de Nantes
F-44830 BOUAYE FRANCE

Tél : +33 (0)2 40 65 47 69
site internet : CLIQUEZ ICI

DEGUSTATION

L’ensemble de la gamme a été dégustée au salon des vins de Loire à Angers, mais aussi à Brest. Merci Nicolas et Hervé de ce moment aussi humble que sympa.

Gros-Plant du Pays Nantais 2009 (dégusté sur cuve)
Joli nez de fruits jaunes, petites notes de terroir. Impression gourmande. Bonne bouche bien construite, acidité présente (le cépage le veut) mais modérée, muselée. Notes exotiques en fin de bouche. Bonne finale.

Muscadet côtes de Grandlieu 2009 (dégusté sur cuve)
Nez concentré, agrume confit, notes végétales, impression de fenouil, belle expression. Attaque encore discrète, mais c’est un brut de cuve. Développement sur des notes fruitées et végétales. Très belle matière, concentré. Concentré, du caractère. Belle finale.

Muscadet côtes de Grandlieu « le Pavillon » 2009 (dégusté sur cuve)
Indéniablement une très grande réussite. Nez discret, attaque sur des très beaux amers, des notes anisées. Saveurs en bouche évoquant le chêne (et non le fût, aucun centilitre de ce vin ne passe sur bois), finit sur des notes de poire juteuse. Longueur et concentration hors du commun.

Muscadet côtes de Grandlieu « le Pavillon » 2009. Bien que dégusté « brut de cuve », le potentiel est énorme, le plaisir intense. A réserver pour des bons plats de poisson. On prendra la cuvée initiale pour les huîtres.

Muscadet « Signature » 2005
Nez étonnant et agréable de coing, aubépines, épices et réglisse. Bouche concentrée, grasse, riche. Très beaux amers. Gastronomique, pour accompagner un repas, un beau poisson.

Muscadet côtes de Grandlieu 2001
Ne sera embouteillé que cet été. Sous un nez discret, de la profondeur, de la finesse et beaucoup de minéral. La bouche est tendue. Belle impression d’ensemble. Vin peu courant, car resté 10 ans sur cuve.

Gamay vin de pays 2008 rouge
Nez discret, arômes de pomme. Bouche sympa et fruitée. Belle longueur. Dans la norme.

2 Responses to “en Muscadet côtes de Grandlieu : domaine du Haut-Bourg : savoir raison garder.”

  • gargam gerard

    bonjour, pouvez-vous me dire si vous vendez votre vin en vrac et si oui à quel prix

    merci

    gérard gargam

    • bonjour Gérard,

      Merci de prendre contact directement avec le vigneron. Vous n’êtes pas sur un site vigneron, mais sur un blog vin.

      Merci de votre attention, gourmandes salutations.

      Patrick MACLART.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*