7 janvier 2012

VINEXPO 2011 : dégustation intégrale des vins blancs de Croatie

by Patrick Maclart

Lors de l’édition de VINEXPO 2011, j’ai eu l’occasion de déguster une myriade de vins croates. Etant toutefois tenu par un certain timing, je ne me suis tenu qu’aux blancs.

Quelle surprise ! Le niveau de qualité est élevé. Des malvoisies salines et iodées, des rieslings bons mais pas excitants, des gewurztraminers de qualité, et quelques cépages autochtones vraiment étonnants, tels le posip, qui m’ont enchantés.

Les vins blancs croates méritent toute notre attention, en sachant toutefois qu’ils ne sont pas tous bon marché. Sommes-nous capables d’élaborer la même chose en France au même prix ? Indéniablement. Mais la typicité, l’originalité, le changement, tout ça n’a pas de prix. Une mention pour les vins doux dont certains sont simplement transcendants.

Je tiens encore à remercier Elvira BELOVIC de Vin Art pour les éclaircissements apportés lors de la dégustation, de sa disponibilité, et de la qualité et l’amabilité du personnel en place. Le service fut impeccable.

LA CROATIE EN QUELQUES MOTS

C’est un pays de mentalité méditerranéenne. Ce sont les Grecs qui il y a deux mille ans ont implanté la vigne, comme un peu partout sur le pourtour méditerranéen.

C’est aujourd’hui un vignoble qui s’étend sur 13.000 hectares environ, soit à peu près la production de Chypre. On peut synthétiser la Croatie en deux zones : le littoral (régions de l’Istrie, Dalmacija, îles de Krc, Susac, Vis,…) qui produit des vins rouges tanniques et des vins blancs fins et salins, et la partie continentale (régions de Plesivica, Srednje Slavonija, Zgorje Medimurje,…) qui elle élabore beaucoup de vins blancs, dont la production étonne. On y trouve aussi beaucoup de vins mousseux à la qualité inégale.

Le littoral croate ne compte pas moins de 1.600 îles !

Vu l’absence de mécanisation due aux vignobles très escarpés, et une sortie du bloc soviétique assez tardive, on trouve encore (et fort heureusement) beaucoup de cépages autochtones. Quelques cépages blancs qu’on trouve en Croatie :

– le BOGDAMUSA qu’on trouve sur l’île de Hvar, frais, concentré, un peu brûlant en finale
– le GRASEVINA, appelé aussi « Welshriesling », qu’on trouvera souvent en Europe centrale. En Croatie, c’est le cépage blanc le plus planté. Pas du tout typé comme le riesling rhénan, on y retrouve certes quelques arômes d’agrumes, mais des fruités plus marqués, des notes florales abondantes et des notes minérales bien plus en retrait.
– le GRK (merci la prononciation !) qui sur l’île de Korcula donne des vins légers, genre picpoul
– le MARASTINA qu’on trouve surtout en Dalmatie, qui donne de jolis vins tendus et iodés. De belles notes de fleurs blanches apportent bien de la complexité
– le POSIP, qu’on retrouve essentiellement en Dalmatie, et surtout sur l’île de Korluca. On pourrait le qualifier de « muscadet croate » avec son corps léger, ses parfums très fins, son niveau d’alcool modéré, et sa prédisposition au parfait mariage aux fruits de mer et poissons. J’ai beaucoup apprécié ces vins.
– le SIPON, qui est le furmint. On le trouve sous les deux noms. Minéral, frais, tendus…
– le VUGAVA, qu’on ne trouve quasiment que sur l’île de Vis, qui donne des vins au bouquet complexe et volubile : fruits exotiques, fleurs… Rond et frais, il me fait un peu penser au viognier.
– le ZILAVKA qui lui me fait penser au chardonnay burgonde, avec des notes de fruits secs et de beurre

On retrouve aussi pléthore de cépages importés, tels le chardonnay, le sauvignon, le gewurztraminer (avec des résultats étonnants), le riesling, très différent du riesling rhénan.

DEGUSTATION

Comme à mon habitude, la notation va de **(*) – moyen à ***** – exceptionnel. Des parenthèses pourront ça et là nuancer la note. Les vins sont retranscrits dans l’ordre de la dégustation. Bonne lecture.

ATTENTION : n’oublions jamais qu’une dégustation est un instantané du vin à un moment déterminé. Jamais une note ne doit être considérée comme un jugement définitif mais plutôt comme une impression qui tente à projeter le vin dans un futur.

CATTUNAR – Malvazija Istarka 2010 ****
très beau nez de fruits jaunes, salin (malvoisie oblige), un peu iodé, très beau. Léger perlé à l’attaque, développement sur du fruit charnu et une belle finale multidimensionnelle et bien faite. Rafraîchissant, intense, charmeur, j’adore.

FESTIGIA – Malvazija vrhunsko vino 2010 sec ****
nez de prune verte, toujours ce petit côté salin et fruité. Léger perlant à l’attaque, la bouche est assez ambitieuse pour une malvoisie, joli gras, jolie ampleur, fruits frais et mûrs. Juteux, belle longueur, très persistant, superbe !

KABOLA – malvazija « amfora » 2007 ??
nez complexe, citron confit, miel. Bouche étonnante, je m’attendais à de la sucrosité ! Difficile à classer, car je n’ai jamais dégusté un vin pareil, dont les arômes et la structure évoquent un peu un Sherry. Beaux arômes, la fin du développement est plus discrète, comme la longueur.

CAPO d.o.o. Istria Chardonnay 2009 **(*)
premier nez aux amers marqués, un côté levuré. Bouche bien faite, fermentaire toutefois marqué. Vinif à froid, type moderne.

DEGRASSI « terre blanche cuvée blanc » Istria 2009 ***
assemblage malvoisie istrienne, viognier, chardonnay et sauvignon blanc. Joli nez enjôleur, complexe et épicé. Perlé à l’attaque, développe sur des notes florales très marquées, et d’un fruité présent. Belle finale fraîche et longue.

GERZINIC muskat Istria 2009 **(*)
nez terpénique, muscat, simple, mais net et beau. Bonne bouche ronde, correcte, bien fruitée,  un peu courte.

ZLATAN posip « VINOGORJE MAKARSKA – VRHUNSKO VINO » 2010 ***(*)
joli nez floral et charmeur, un peu d’aubépine. Bonne bouche, superbe fraîcheur et vinosité. Si les arômes sont aujourd’hui simples et réservés dans leur expression, c’est néanmoins intense ! Long, persistant, un côté terrien en finale, bien travaillé.

KORTA KATARINA posip 2009 ***(*)
nez discret, élégant, floral très fin. Bouche surprenante, car concentrée un peu dans l’esprit d’un rolle provençal, charnu, complexe, du caractère. Long et intense.

j’aime le posip. Tout d’abord pour l’originalité de ses arômes : noisette fraîche, zeste, buisson, végétal frais. Ensuite, parce que ça sort de l’ordinaire. Enfin, parce que la Croatie est un pays cotier et que ces vins seront un joli mariage avec les produits de la mer.

cave CARA – MARKO POLO VRHUNSKO VINO posip 2009 ***(*)
nez sur le buisson de noisette, floral, très fin. Bonne bouche, un cran au-dessus du précédent. Belle finale.

GRGIC posip 2009 ***(*)
nez discret, poire fraîche, noisetier. Bouche à l’attaque souple, plus ronde, qui développe sur de la rondeur et du charme. Belle finale intense, vibrante, longue.

KRAJ ANCIE posip « intrada » 2010 **(*)
nez délicat, fruité, léger perlant à l’attaque, un côté fermentaire marqué. Belle finale intense, mais la thermo-vinif est fort marquée.

TRAPAN « uroboros » Istria 2009 **(*)
assemblage malvoisie-chardonnay. Nez intense, mûr, pomme au four. Bouche sans vice ni vertu, bien construite. Convenable.

KOZLOVIC malvazija « Santa Lucia » Istria 2008 ****
nez mûr, miellé, le fond de nez est joli avec des petites notes de mandarine et de jasmin. Bouche complexe, arômes marqués mais habituels à ce cépage, avec des notes citronnées, du salin, un côté iodé. Concentré, ample, du caractère dans un cépage habituellement docile. Très long.

J’aime beaucoup la malvoisie, bien qu’il en est une quinzaine de variétés. Normalement saline et iodée, on retrouve ces parfums dans le vin, en plus du jus de mandarine, et un côté miellé. Une telle complexité ne peut que séduire, intéresser, et inviter à la dégustation complète de la bouteille, pour le plaisir.

OPG Ivan KATUNAR zlahtina Kvarner 2009 **(*)
Zlahtina est un cépage autochtone des îles; Kvarner étant la région. Nez discret, peu de parfums. Bouche souple, sympa, rafraîchissante.

VINARIJA VINSKI VRH « Bolfan Libertin Rajnski Rizling » Croatie Centrale 2009 **(*)
Riesling pur. Nez particulier, marqué par le variétal riesling, avec du fruit jaune, très différent du riesling d’Alsace ou allemand. Bouche fruitée, florale, ronde. Longueur moyenne.

VINARIJA VINSKI VRH « Bolfan libertin » sauvignon Croatie Centrale 2010 ***
nez très variétal, fruit jaune, buis, bien fait. Tout léger perlant à l’attaque, la bouche est harmonieuse, dotée d’une concentration certaine. Belle finale.

DVANAJSCAK « grofovo cuvée » Croatie Centrale 2009 ***(*)
assemblage pinot blanc, furmint, chardonnay. Très beau nez aromatique, fruit complexe, cynorhodon, floral. Bouche bien faite, fruitée, florale. Bonne finale aromatique. Gros dragueur !

KUNCIC « muskat zuti » Croatie Centrale 2009 ***
100 % muscat à petits grains. Beau nez net, terpénique, miel, quelques amers perceptibles au nez. Bouche douce, sympa, acidulée, un peu ananas. Longueur convenable.

TOMSIC sauvignon Croatie Centrale 2010 **(*)
nez variétal, net. Bouche acidulée, moyenne, dans les clous. Bonne finale.

STAMPAR « Pusipel prestige ledeno vino » Croatie Centrale 2007 **
100 % furmint. Nez curieux, complexe, noix, coing, pointe de coquelicot. Bouche spéciale, qui champignonne, sucrée, vraiment pas mon truc.

KOCIJAN « traminac mirisavi izborna berba » gewurztraminer Croatie Centrale 2009 **(*)
nez étonnant, curieux, angélique confite, très complexe. Bouche qui reprend les parfums du nez, d’intensité moyenne, curieux, difficile. Longueur moyenne.

CMRECNJAK « rizling rajnski izborna berba » riesling Croatie Centrale 2009 ****
déjà double ration à celui qui aura réussi à le dire sans bafouiller. Joli nez, zeste confit, pêche au sirop. Bonne bouche bien construite, fine, concentrée, de caractère. Jolie personnalité. Long, fin, vineux.

Je n’ai pas retrouvé le variétal dans le vin, ni les arômes habituels du riesling que je connais. Mais j’ai trouvé de la personnalité, du caractère, un côté « pêche au sirop » très séduisant, et de la persistance.

BADEL 1862 « Daruvar sauvignon » Slavonie 2009 **
nez très marqué par le buis, c’est envahissant. Bouche végétale, amers marqués. Long, pas mon style. Ce vin est pour moi une caricature.

BADEL 1862 « Daruvar grasevina » Slavonie 2009 ****
nez discret, citron confit, myrte, pamplemousse. Bouche bien construite, beaux amers, la rétro est sympa et de qualité. Long, agréable. Bien balancé.

le Grasevina est le « Welshriesling », qu’on trouve partout en Hongrie et Autriche. Contrairement au riesling rhénan, la minéralité est très peu marquée. Ce sont plus des parfums et arômes d’agrumes, de végétal frais et parfois des notes très complexes de myrte, comme dans l’exemple de cette jolie bouteille.

BARTOLOVIC « Ranjski rizling izborna berba » Slavonie 2009 **
nez un tantinet désagréable, comme fumé ou iodé, ce qui fait curieux dans un vin doux. Bouche idem, évoque des arômes tourbés. Bonne finale. Vin curieux, inclassable.

BELJE grasevina « Goldberg » région du Danube 2008 **
le nez ne me convient pas, un côté vieux miel et muscade. La bouche est dans le même esprit, avec certains amers et beaucoup d’épices.

FERAVINO « pinot bijeli Dika » Slavonie 2009 ***(*)
100 % pinot blanc. Nez discret, élégant, floral, un peux noix de coco fraîche. Bouche meilleure, bien construite, aromatique, moderne et dotée d’un très bel équilibre entre rondeur et caractère. Long.

GALIC grasevina Slavonie 2009 ***
nez d’angélique confite, très floral, touche de miel. Bouche convenable, beaux amers. Finale intéressante, sans vice ni vertu.

ILOCKI PODRUMI grasevina « principovac » région du Danube 2008 ****(*)
Superbe nez, miel, zeste confit, acacia. Bouche splendide, une trame acide encadrée par des arômes de miel, de jolis amers et une finesse florale dans un ensemble pas lourd pour deux sous. Superbe !

aller chercher de la maturité tout en conservant fraîcheur et élégance, c’est ce que j’ai aimé dans cette Grasevina du domaine Ilocki.

ILOCKI PODRUMI traminac « principovac » région du Danube 2008 ****(*)
nez extraordinaire de clémentines, noyau de lichee, complexe, superbe. Bouche bien construite, très concentrée, mais sans lourdeur. Quelques amers présents font autorité dans la bouche et encadrent l’ensemble. Très beau.

KRAUTHAKER grasevina « Mitrovac » Slavonie 2009 ****
nez intense, net, riche, excitant, mais encore un peu réservé dans la précision de ses parfums. Bouche bien faite, belle balance entre vinosité et douceur; cette dernière étant très discrète.

KUTJEVO D.D. grasevina Slavonie 2009 ***(*)
beau nez complexe, zeste de pamplemousse, parfums à fixer. Bonne bouche concentré, bien faite, beaucoup de saveurs fruitées. Du caractère, long, belle finale (il s’agit pourtant d’un vin considéré comme basique…)

ORAHOVICA « Silvanac Zeleni » Slavonie 2009 ****(*)
nez discret, élégant, petits amers, cédrat, fruit jaune. Bouche sur le cédrat, la bergamote, avec du fruit jaune. Très complexe, long et persistant. Belle rétro fruitée.

réussir une vendange tardive de sylvaner (en croate : silvanac zeleni) de ce niveau, ça m’époustoufle ! Complexité, superbes parfums de bergamote et de cédrat, on se croirait en Corse ! En plus, ça reste fin et élégant. Du haut niveau.

ZDJELAREVIC grasevina Slavonie 2009 ***
nez discret, élégant, coing, miel. Bouche sans vice ni vertu, certes bien fait mais manquant d’émotions pour moi.

ZDJELAREVIC « nagual bileji » Slavonie 2007 ***
assemblage chardonnay-sauvignon. Notes végétales fraîches et florales au nez, c’est élégant. Bouche marquée par le végétal frais, difficile à estimer. Finale un peu poivrée et épicée. Un petit boisé entêtant reste au nez autant qu’en bouche.

CRVIK « Marinorzic Jubileum 501 – malvazija dubrovacka » Dalmatie 2009 ****(*)
beau nez, salinité naturelle du cépage, miel doux, fraîcheur mentholée. Bonne bouche, concentrée, complexe, tendue; la matière et l’esprit du vin arrivent derrière. Long, terrible !

Maintenir la salinité magique et naturelle de la malvoisie dans la liqueur d’une vendange tardive, c’est une sacrée maîtrise. Chapeau.

KARAMAN malvazija dubrovacka « Prosek » 2007 ****(*)
nez fabuleux, citron confit, floral, cire, abricot. Bouche ronde, douce, un côté acidulé en milieu rafraîchit l’ensemble. Finale baroque, lyrique, folle, surréaliste. Un vin incroyable.

Un vin d’une concentration extrème, avec de la fraîcheur en milieu de bouche et un ensemble baroque et déroutant, je ne réponds qu’une chose : vin exceptionnel !

 

11 Responses to “VINEXPO 2011 : dégustation intégrale des vins blancs de Croatie”

  • sacré boulot Patrick, j’imagine l’état des touches W X Y Z K …

    Pour du sylvaner liquoreux, en Valais, tu as deux adresses de choix, et elles sont situées à 300 mètres l’une de l’autre : le domaine du Mont-d’Or et Thierry Constantin (voir article de la dégustation verticale de Larmes de Décembre, publié début …décembre 2011.)

    Laurent

    • merci de tes remerciements qui couronnent un travail titanesque, vraiment. Les vins Croates sont plus que surprenants. Je les mets comme les vins suisses, de bon terroir, de bonne facture. Mais il manque à la Croatie des années d’histoire, de maîtrise, et peut-être des cépages qualitatifs. Si certes le grasevina ou le posip sont originaux, ils sont moins intenses que l’humagne ou l’arvine.

      Merci de tes commentaires l’ami, à bientôt en Valais ?
      Gourmandes salutations.

      Patrick MACLART.

  • Ce sera avec plaisir Patrick, si nos agendas coïncident (le temps d’une journée ce serait super). Mais il faut aussi garder à l’oeil qu’il n’y a pas que le Valais dans la Suisse viticole.

    Vins, vignerons et terroirs vaudois, genevois peut-être aussi seront sur ta route. Ne pas en visiter plusieurs serait vraiment dommage.

    merci d’avoir ajouté le t qui manquait à un mot.du message précédent

    Amitiés,
    Laurent

    • Mon cher Lolo,

      Il faut tenir compte de toute une série de paramètres lors de mes déplacements, le premier étant la thématique.

      Je ne puis en effet visiter pléïade de vignerons suisses sans qu’il n’y ait un fil conducteur. Je pensais visiter le Valais en avril, mais les locations ont des prix prohibitifs. Je pense me rabattre sur le canton de Vaud, où j’ai déjà dégusté chez la Colombe et la Capitaine entre autres…

      Sûr que ce sera un immense plaisir de nous rencontrer, crois-le ! Quelques quilles seront probablement avec moi, en espérant que les douaniers Helvètes les laisseront dans mon coffre.

      Amitiés,
      Pat.

  • Bernard MICHALLET

    bonjour,

    que pourriez vous me conseiller comme vin croate pour boire avec un dessert qui s’appelle rozata, c’est un genre de creme brulée ou de flan.

    Par avance merci et à bientot.

    • Bernard,

      Merci de votre intérêt pour mon blog. Toutefois, je suis plus dégustateur que sommelier, surtout que je ne connais pas ce dessert. Ma réponse sera donc difficile.

      Je vous invite à vous rapprocher d’un site de sommelier. Celui d’Emmmanuel DELMAS me semble à propos. Vous pourrez le saluer de ma part.

      Gourmandes salutations.
      Patrick MACLART.

  • SOULA

    Bonjour,

    Bravo pour votre blog !
    J’ai passé des vacances à Vis en Croatie cet été et j’ai beaucoup apprécié le Vugava et le Plavac.

    Savez-vous comment s’en procurer a Paris ou pourriez-vous me conseiller des vins de subtilité et puissance comparables ?
    Merci,
    Sincères salutations,
    Jean Philippe SOULA

    • bonjour Jean-Philippe,

      Merci de ta fidélité au blog. Cet article sur les vins croates a suscité bien des commentaires (que je n’ai pas publié), et je sais qu’il a servi à bien des personnes en villégiature dans ce pays qui semble superbe. Dommage que l’interprofession des vins croates n’a pas donné suite à mon idée de reportage in situ, disant qu’il n’y avait rien de prévu en terme d’organisation, mais qui ne s’est pas privée d’inviter la RVF il y a quelques mois. Voilà qui est dit.

      Pour les vins croates à Paris (je t’avoue mal connaître la capitale et y venir que quand cela est nécessaire; je suis un campagnard pur et dur !), il existe un site qui s’appelle « Wine Searcher ». Tu peux trouver là-dessus toute une série d’infos. Sans quoi, toutes infos de vins croates à part, je t’invite à aller découvrir une jolie petite cave dans le 14ème arrondissement, elle s’appelle « à l’Ombre d’un Bouchon », et est gérée par l’enthousiaste Arthur BOULLAY.

      Amitiés, gourmandes salutations, et fais donc connaître mon blog à tes amis.

      Pat

  • Iris Trinkler

    Cher connaisseur,

    je viens de tomber sur votre article sur les vins croates et je me permets de vous contacter pour vous demander si vous avez peut-être trouvé un endroit en France qui vend des vins croates?

    Je suis devenue fan pendant mes vacances là-bas et je voudrais en faire découvrir mes amis français qui ne le connaissent mais pas du tout! Merci infiniment pour votre aide !

    Cordialement,
    Iris Trinkler

    • bonjour Iris,

      le terme « connaisseur » est probablement erroné, je préfère celui de chercheur, voire de curieux. Le jour où je dirai « je sais », je prendrai un coup de vieux de 20 ans, car le vin m’amusera moins. Les vins croates pour revenir à ton questionnement m’avaient beaucoup amusé. Le niveau de qualité, surtout sur les blancs, m’avait époustouflé.

      Alors je ne connais pas le circuit commercial de ces vins au demeurant très discrets. Aucune dégustation n’est organisée où que ce soit, et je me rends compte de la chance que j’ai eue ! Par contre, il existe un site qui s’appelle « wine searcher », et où tu peux en tapant une référence et un pays de recherche, savoir où il est distribué et à quel prix. Après, ce sera à toi de faire la suite…

      Merci de faire connaître mon blog et partager ainsi avec moi le vrai sens du vin, autre que les superstars et des étiquettes dont tout le monde parle, mais que personne ne boit.
      Gourmandes salutations.

      Patrick.

    • FERRAND

      Bonjour,

      Je connais un vigneron dans le Bordelais qui importe des cépages autochtones Croates, il s’agit de Thierry Lurton. J’espère que vous pourrez trouver ce que vous recherchez.

      Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*