24 juin 2011

Un vrai coup de coeur : dégustation des muscats du domaine LACOSTE à Lunel

by Patrick Maclart

J’ai découvert ce fabuleux muscat en déjeunant à Sommières. Me rendant au domaine, l’absence de Francis LACOSTE le propriétaire ne facilitait pas la pêche aux renseignements. Il est vrai que je disposais de peu de temps pour avoir des infos et pour prendre rendez-vous. Ma visite s’est faite sur l’impulsion, le coup de coeur. J’ai cependant compensé cette lacune par des travaux pratiques.

Le domaine s’étend sur 12 hectares, essentiellement constitué géologiquement de graves du diluvium alpin. Comme le veut l’exigence de l’AOC, l’ensemble du vignoble est complanté de muscat à petits grains. Depuis peu, 3 hectares de cépages rouges, sous l’appellation Languedoc ont rejoint le domaine.

Phénomène rare dans cette région : les vendanges sont exclusivement manuelles. Ce qui explique certainement la précision des arômes des différents muscats dégustés in situ.

Le muscat « générique » est fabuleux. Sous une jolie robe dorée, un nez délicat et fin de muscat, accompagné de notes de poires fraîches, de roses se présente. La bouche est sur la finesse, la délicatesse, sans pour autant manquer de caractère et de présence. Une superbe bouteille.

Fabuleuse bouteille tronant dans ma cave, le muscat « simple » du domaine, aux parfums de rose, aux arômes de poire, m’ont subjugués. L’originalité de l’étiquette a une histoire émouvante, qu’on vous racontera avec authenticité au domaine.

Le muscat « vieilles vignes » est plus concentré, plus profond, plus terrien, et perd à mes yeux ce charme fabuleux de ce muscat jouvenceau, séducteur en diable. Mais c’est aussi une très belle bouteille.

Je suis moins convaincu par le muscat « passerillé », qui est séché sur pieds. Il donne un vin bizarre, où les arômes bousculent la bouche par leur inhabitude. Il est de surcroît très difficile de marier ce type de vin en gastronomie. Une bouteille curieuse.

Le muscat « vendanges tardives » est quant à lui non muté, et donc dispose de moins de sucre résiduel. C’est un très beau vin, frais et bavard, saturé d’arômes de litchi et de muscat, parfait en apéritif ou à la paresseuse, une après-midi de juin champêtre, planqués dans les champs, en galante compagnie, avec pour compagnons les épis de blé qui mûrissent et les coquelicots danseurs. Ce type de vins rend lyrique, amoureux, baroque…

Domaine « le Clos de Bellevue »

route de Sommières
F-34400 LUNEL

tél. +33 (0)4 67 83 24 83
site internet : CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*