12 octobre 2017

à Montagne Saint-Emilion : château BEAUSEJOUR, Pierre BERNAULT : la vidéo !

by Patrick Maclart

Pierre BERNAULT se dit être fainéant. Et pourtant, il en fait des choses, il a transpiré dans ses vignes pour en arriver enfin à ce résultat. Il peut désormais, tout en continuant à travailler, à se repaître de sa tâche.

Il est à la tête d’un château dont les vignes sont sur les plus beaux coteaux de Montagne Saint-Emilion, tout en haut, sur les plateaux argileux où affleure sous 40 centimètres une dalle calcaire, apportant vigueur et finesse à ses vins.

(suite…)

26 septembre 2017

en Crozes-Hermitage, le domaine MELODY, marlène DURAND, Marc ROMAK et Denis LARIVIERE : la fusion réussie.

by Patrick Maclart

C’est en dégustant « Etoile Noire », la cuvée haut de gamme, que j’ai eu envie d’aller à la rencontre de ce domaine. Souvent, ces cuvées ont trop de tout : des vins trop lourds, au fruité trop opulent, à l’alcool trop présent, au boisé trop marqué, dans une bouteille trop lourde avec un bouchon trop long et à un prix trop élevé. Là ce n’était pas le cas, tout n’était qu’ordre et beauté.

Marc ROMAK, 29 ans, et Marlène DURAND, 33 ans, sont à la tête du domaine depuis 2010; « c’étaient deux exploitations familiales viticoles qui apportaient leurs fruits à la cave coopérative de Tain. L’un appartient toujours à Marlène, l’autre appartient à Denis LARIVIERE, notre partenaire. Un expert dans la gestion d’entreprise, mais aussi une très bonne connaissance du terroir. » m’explique Marc. A voir, une fusion réussie.

Marc et Marlène, c’est la rencontre qui a fait ce domaine. Il ne manque sur la photo que Denis LARIVIERE, celui qui sera la fondation « cachée » de l’exploitation.

Marlène et Marc se sont connus durant leurs études à Orange, où ils ont obtenu tous les deux leur BTS viti-oeno… « On nous avait dit qu’on allait galérer, mais on s’en est bien sortis » me dit Marc pour qui le sourire est une nature. En 2009, nos tourtereaux partent pour l’Australie afin de réaliser leurs envies de vinifications, s’ouvrir l’esprit. Mais aussi dans un coin de leur tête reprendre le domaine familial pour le faire perdurer. De son côté, en mai 2009, Denis LARIVIERE lui se pose des questions sur l’avenir de son propre domaine. Il dîne avec les parents de Marlène dont il est l’ami, et l’idée de créer un domaine commun germe. Le projet démarre en 2010, « très rapidement, précise la silencieuse Marlène, on en a parlé en juin 2009, et la société a été créée en juin 2010″.

(suite…)

12 septembre 2017

à Vouvray, au domaine de la Racauderie, avec Jean-Michel GAUTIER, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Jean-Michel GAUTIER, au domaine de la Racauderie à Parçay-Meslay, est un vigneron simple en apparence, comme il en existe des milliers en France ou dans le monde. Si ce n’est que lui, il voit le vin jusqu’à sa finalité. Même l ‘habillage de ses bouteilles est une priorité pour lui.

 

Non, pas le terroir, pas la vigne, pas les vinifs de compétition au boisé putassier ou à la minéralité tellement à la mode, juste le bon travail bien fait, et le sourire de ses clients comme salaire de sa sueur. Une propriété de 15 hectares travaillée en culture raisonnée, avec un vigneron raisonnable.

(suite…)

25 juillet 2017

en Sicile, chez le liquoriste LIMONIO, avec Rita GERACI-RUSSO, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Rita GERACI-RUSSO défend bec et ongles le haut niveau de qualité de ses produits. Avec toute sa famille, comme c’est souvent le cas dans cette magnifique île qu’est la Sicile, elle produit des limoncelli, des liqueurs de mandarine, d’orange, de figues de barbarie, de laurier, qui mettent tout simplement la tête à l’envers.

Son secret ? Il n’y en a aucun hélas. Avant tout, AUCUNE UTILISATION DE PRODUITS CHIMIQUES. Ils ne sont ici d’aucune utilité vu le climat et le soin apporté à chaque arbre, chaque arbuste.

Quant aux citronniers dont certains ont jusque 150 ans d’âge (!!), ils sont issus d’une variété rare, donnant des fruits 4 fois par an. Le terroir intervient lui aussi dans la haute qualité des limoncelli, appelé ici « conqua d’Oro », une espèce d’eldorado pour les agrumes.

(suite…)

20 juin 2017

dans le Mâconnais, à Saint-Véran, Frantz CHAGNOLEAU : écoute, réflexion

by Patrick Maclart

Frantz CHAGNOLEAU, 33 ans, a créé ce domaine ex nihilo fin 2009. Responsable de cave pendant 7 ans chez l’excellent Olivier MERLIN lui aussi vigneron dans le Mâconnais, il passe 50 % de son temps à  la vigne… « J’adore la viticulture, c’est un bien-être pour moi. C’est quasiment une psychothérapie, ça me fait sortir de l’univers clos ». C’est un sentiment qui se ressent lorsqu’on se trouve à la vigne avec lui.

de la volonté mais sans certitude, sans dogme. Voilà le portrait de ce jeune talent qui viendra bretter avec les plus grands dans quelques années, voire quelques mois.

de la volonté mais sans certitude, sans dogme. Voilà le portrait de ce jeune talent qui viendra bretter avec les plus grands dans quelques années, voire quelques mois.

Lui qui aime travailler à l’extérieur, il cherche sa voie. Ses parents l’amenaient alors qu’il était plus jeune en vacances dans le Bordelais, et cela l’avait forcément interpellé. C’est décidé, il sera vigneron. Charentais d’origine, il suivra et obtiendra son BTS viti-oeno au lycée viticole d’Angoulême. « On devait choisir un voyage d’études à la fin de nos études. C’est grâce à ce voyage que j’ai rencontré Olivier MERLIN. C’est lui avec son épouse Corinne qui m’ont appris le métier », on  ne pouvait tomber guère mieux.

(suite…)

8 juin 2017

en Crozes-Hermitage, le domaine MELODY, avec Marc ROMAK, la vidéo !!

by Patrick Maclart

C’est la rencontre inattendue qui a créé la fusion réussie du domaine Melody. Tout d’abord un jeune couple tout sympa, Marc ROMAK, d’origine néerlandaise, et Marlène DURAND. Ils ont étudié ensemble à Orange; elle décide de revenir au pays, il l’accompagne.

Après leur stage en Australie, Marlène a la ferme intention de reprendre l’exploitation familiale avec Marc, mais celle-ci est plutôt petite, et les vignes du coin plutôt chères. Et Denis LARIVIERE, homme d’affaires, gestionnaire de plusieurs sociétés qui lui a des vignes, mais aucune compétence oenologique. Leur rencontre va être fusionnelle. Denis est un homme intelligent, et comprend vite que ses vignes seront que mieux tenues, et sa terre que mieux travaillée.

(suite…)

23 mai 2017

en Saumur-Champigny, Bruno DUBOIS : les voyages forment les cultures…

by Patrick Maclart

Bruno DUBOIS, 46 ans, a repris le domaine en 2002… « c’était un domaine familial de 25 hectares qui appartenait à mon père et mon oncle. Ils travaillaient déjà le sol en partie avec un enherbement et cavaillonnages. Mais les cavaillons étaient désherbés. » Bruno bossait déjà au domaine, mais profite de ce moment pour parfaire son écolage et sa curiosité. Il partira donc à gauche à droite, où il va apprendre plein de choses, que ce soit à la Tour du Bon à Bandol ou dans le Beaujolais.

Bruno DUBOIS est un homme, avec ses doutes, ses interrogations, ses envies, ses volontés. Tout, sauf un être bouffi de certitudes.

Bruno DUBOIS est un homme, avec ses doutes, ses interrogations, ses envies, ses volontés. Tout, sauf un être bouffi de certitudes.

Dès qu’il avait la possibilité, il partait, rencontrer notamment Marcel LAPIERRE en Beaujolais ; la famille le laissant faire… « c’est une grande chance qu’ils m’ont laissée » affirme-t-il reconnaissant.

(suite…)

25 avril 2017

dans le Mâconnais, à Saint-Véran, avec Frantz CHAGNOLEAU, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Voilà un futur très grand. On parlera demain de lui comme on parle aujourd’hui des Merlin et autres Vessigaud ou Saumaize.

Etabli sur un bon 6 hectares, formé par Olivier MERLIN, le tempétueux mais avec tellement de talents, Frantz, natif de Charente, va vite apprendre, écouter et appliquer. Aujourd’hui, tous ses vins sont bons, vibrants, profonds, intenses. Tout est en bio, avec un travail spontanément réfléchi.

(suite…)

11 avril 2017

dans le Roussillon, le domaine DEPEYRE, 3 règles : le travail, le travail et le travail.

by Patrick Maclart

Serge DEPEYRE, 42 ans, et Brigitte sa compagne sont à la tête du domaine depuis 2002 créé ex nihilo. Serge n’est pas natif des Pyrénées Orientales (Brigitte oui, c’est un produit local !); il vient de l’enclave des Papes vers Orange. Il a rencontré Brigitte lors de ses études au lycée viticole à Avignon, où Serge obtiendra son BTS viti-oeno.

Brigitte & Serge DEPEYRE l'ont vite compris, être deux est une force. Et il leur en a fallu pour être là où ils sont. Du bonheur.

Brigitte & Serge DEPEYRE l’ont vite compris, être deux est une force. Et il leur en a fallu pour être là où ils sont. Du bonheur.

Ce sont suite à des avatars familiaux qu’il serait ici fastidieux et ennuyeux d’évoquer que Serge se retrouve en Roussillon en novembre 1997… « L’acclimatation s’est faite par le travail. C’est ainsi que je me suis fait respecter. Ca n’a rien à voir avec les Catalans, le milieu agricole est fait ainsi. Lors de l’achat de notre deuxième parcelle, le vigneron ne voulait pas me la vendre car je n’étais pas du pays. Mon beau-père est intervenu, heureusement »… On peut comprendre que le milieu viticole soit parfois très dur et qu’il faille s’accrocher.

(suite…)

28 mars 2017

en Saumur-Champigny, avec Bruno DUBOIS, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Bruno DUBOIS est un vigneron qui a appris de ses voyages. Certes, ils forment la jeunesse. Mais avec l’écoute, il forme la culture, quelle qu’elle soit. Les rencontres sont toujours une force, et Bruno saura la saisir.

Il reprend le domaine familial, prendra le temps de convertir celui-ci à la culture biologique, et aussi en biodynamie, non-labellisé de par le ridicule des normes. Je l’appuie.

(suite…)

Pages :1234567...23»