2 novembre 2012

Bourgogne Wineblog en Terrasses du Larzac, au domaine Saint-Sylvestre, la vidéo !

by Patrick Maclart

Sophie et Vincent GUIZARD, du domaine Saint-Sylvestre à Puéchabon, n’ont que leur générosité, leurs valeurs humaines, leur sincérité à vous offrir. C’est l’un des couples des plus valeureux que je connaisse.

Vincent, le courage comme signe astrologique, Sophie, la miss sourire même quand il pleut, ces deux là, c’est une force terrienne. Leurs vins ? Excellentissimes, des syrahs élégantes et profondes, des rouge sapides et élégants malgré tout. Mais ce sont surtout les blancs qui m’ont époustouflé.

(suite…)

31 octobre 2012

à Fitou, le domaine des Enfants Sauvages : « I’m the Lizzard King ! »

by Patrick Maclart

… and I can do anything ! Cette phrase surréaliste prononcée par Jim Morrison peut introduire un couple extraordinaire : Nikolaus et Carolin BANTLIN. Ils sont vraiment hors norme. Originaires de Stuttgart, ils ont une trajectoire que seuls ceux qui croient en leur parcours de vie peuvent comprendre. Elle architecte, lui dirigeant d’une petite entreprise de cuirs industriels, c’est tout un cheminement qui les amènera à plus de mille kilomètres de leur ancienne vie.

Nikolaus et Carolin BANTLIN sont vraiment sur leur trajectoire de vie… Dans leur ancienne vie, elle architecte, lui chef d’entreprise… Et aujourd’hui au plus vrai de la nature. Hors norme vous dis-je…

Ils sont tous les deux fanas de varappe, « je n’avais que la montagne en tête, grimper l’Himalaya, le Pérou… Mon rêve était de travailler dehors, m’aérer, ne plus être en face de cet ordinateur, dans ce bureau ! » me lance Nikolaus comme une évidence. Ils passent leurs vacances en France, tout le temps. Le projet de quitter l’Allemagne et cette ville hyper-industrialisée les démange de plus en plus, le projet de s’installer en France s’étoffe : acheter une petite maison au soleil, et pourquoi pas amener la production de l’entreprise… « La vie à Stuttgart nous ennuyait, c’est très industrialisé, les gens ne vivent pas, la compétitivité est le maître-mot » me dit Nikolaus avec conviction.

(suite…)

25 octobre 2012

sur l’île d’Oléron, avec Pascal Favre du domaine FAVRE : la vidéo !!

by Patrick Maclart

Il est des hommes capables de prendre des risques certains pour le bien des autres. Pascal Favre du domaine éponyme fait partie de ces hommes, ces vrais.

Basé sur l’île d’Oléron, il élabore vins de pays fort savoureux, et des pineaux des Charentes fruités, propres, nets, et d’une liqueur hédoniste. Toutefois, la proximité de l’océan peut contrarier le travail des vignerons. Le mildiou vient au printemps, même plus tard, pour nuire à cette fragile plante qu’est la vigne. Et il faut la protéger.

S’il existe des produits chimiques pour le faire, la culture bio relève d’un vrai défi dans ces endroits pour la pression de la maladie est la plus forte. Pascal a relevé le défi de la culture bio. Et pourquoi ? Parce qu’il trouverait insupportable qu’un membre de sa famille ou de son personnel tombe malade à cause d’un produit de traitement; traitements qu’il a par ailleurs fortement réduits, voire supprimés ces dernières années.

(suite…)

4 octobre 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur le Maconnais.

by Patrick Maclart

La troisième journée des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation ayant lieu tous les deux ans, et réunissant toute la Bourgogne et durant 5 jours, est consacrée aux Hautes-côtes de Nuits, de Beaune, à la région de Beaune (Savigny, Pernand, Aloxe, etc…) ainsi que les crémants.

Ce focus est consacré au Mâconnais, notre midi à nous les Bourguignons. Ces vignobles du sud de la Bourgogne élaborent des chardonnays généreux et solaires. Bien des secteurs disposent de terroirs qui n’ont pas à pâlir devant ceux de la côte de Beaune. J’étais accompagné pour cette journée de périple de l’excellente Marie-Dominique LENA-BRADFORD, formatrice, créatrice du site www.troisfoisvin.com. Sa qualité de dégustatrice, son esprit de réserve, sa volonté de projeter le vin dans le temps, voilà les qualités qui font que nous sommes complices de dégustations.

avec Marie-Dominique LENA-BRADFORD, nous formons un duo de choc, avec la même philosophie : comprendre plutôt que juger, l’explication plutôt que la sentence; la dégustation étant TOUJOURS un instantané d’un vin.

La dégustation avait lieu dans le Palais des Expositions de Beaune. Cet endroit lumineux, aéré, est bien adapté à la dégustation professionnelle. Nous tenons par ailleurs à féliciter l’organisation, surtout pour la mise en oeuvre d’une « table découverte », où chaque vigneron exposait au moins un vin. C’est d’ailleurs là que nous nous sommes fixés. Nous espérons que cette initiative de table-découverte gagnera les autres dégustations à l’avenir des Grands Jours, et même d’autres manifestations. Bravo, bravo, bravo !

(suite…)

1 octobre 2012

à Fitou, les Enfants Sauvages, Carolin & Nikolaus BANTLIN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Carolin et Nikolaus BANTLIN, Allemands d’origine mais terriens de coeur, sont un couple hors norme, et dans tous les sens du terme. Mais la normalité n’est pas leur nature.

Originaires de Stuttgart où ils ont toute leur vie, ils plaquent tout pour s’installer à Fitou. Mais leurs vignes sont de l’autre côté de la montagne, en vin de pays des Côtes Catalanes. Mais ils méritent AMPLEMENT l »appellation, tellement ils sont séveux, authentiques, racinaires… Je parlais des vins bien sûr, mais ces adjectifs peuvent aussi s’adresser à eux.

(suite…)

28 septembre 2012

Bourgogne Wineblog rencontre les vigneronnes de Sicile !

by Patrick Maclart

Je déteste les dégustations réservées aux femmes vigneronnes. En effet, pourquoi les femmes seraient-elles plus à même de faire du vin ? En ce qui me concerne, je les sens ni plus, ni moins capables. Simplement capables. Je me définis ainsi comme un féministe convaincu car pour moi, la femme est l’égal de l’homme, ni plus, ni moins. Quoi que la femme soit dotée de quelques rondeurs ça et là qui lui donnent tant de charme, rondeurs que j’aime tant à retrouver dans les vins par ailleurs. Cette ghettoïsation m’agace et si on continue dans cette société qui veut ABSOLUMENT opposer les deux sexes, alors que tout doit être fait pour les rapprocher, quelle sera la prochaine étape ? Les nains du vin ? Les hémorroïques du vin ? Les vins des natifs du verseau ? Mais où allons-nous ? 

Alors pourquoi donc accepter cette invitation là ? Deux raisons à cela. Tout d’abord parce qu’elle était organisée par mon excellente amie Karin MERIOT. Parfaite dans son rôle de maîtresse de maison (elle reçoit comme chez elle, du simple, du chaleureux), elle a réussi à me convaincre. Ensuite, le sujet était plus qu’intéressant. Même si je n’aime pas ces catégories à l’idée universelle que je me fais du vin, il faut reconnaître qu’il est difficile de résister à une femme italienne.

(suite…)

21 septembre 2012

Bourgogne Wineblog et la dégustation INTEGRALE des Montagny 2010 !

by Patrick Maclart

Il y a quelques semaines, la charmante Aurélie de l’agence « Rouge Granit » me contactait afin de m’inviter à une dégustation des vins de Montagny, millésime 2010. J’ai toujours aimé cette appellation, où les vins ont une minéralité marquée, une fraîcheur qui n’appartient qu’à eux, et surtout des vignerons sympas, talentueux et accueillants. Trouvant toutefois l’honneur trop important pour un petit bonhomme comme moi, vu qu’apparemment je n’étais que le seul invité, je proposais à notre gentille Aurélie d’inviter plusieurs dégustateurs, afin de faire ce qui devait être une espèce de dégustation privée un vrai petit évènement.

les vignerons de Montagny se sont mis en quatre pour nous apporter une dégustation de qualité. Merci et bravo !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Aurélie prend la balle au bond, en parle au syndicat de Montagny qui trouve l’initiative amusante. Eh oui, c’est qu’il y a de la jeunesse d’esprit dans cette appellation, et de l’entrain s’il vous plait ! Il ne me manquait plus que prendre mon téléphone, et appeler ceux que je trouvais (et trouve toujours !) compétents pour une dégustation de cet acabit.

(suite…)

17 septembre 2012

Bourgogne à Fitou, au Mas des Caprices, chez Pierre et Mireille MANN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Mas des Caprices, voilà un domaine que j’aime beaucoup. Pierre et Mireille MANN, Alsaciens d’origine (leur patronyme ne peut mentir !) se sont intégrés à merveille dans ce terroir magnifique de Fitou.

Je devrai même utiliser le pluriel, tant la palette géologique à Fitou est importante, et qu’on retrouve en variété chez notre sympathique couple. D’abord hôteliers à Katzenthal, ils bourlingueront ça et là, avec même une expérience presque aboutie en Provence, pour poser leurs bagages dans cette belle région de Fitounie.

(suite…)

30 juillet 2012

à Solutré, Denis BOUCHACOURT : l’instinct du bon sens

by Patrick Maclart

A 54 ans, Denis BOUCHACOURT a repris l’exploitation de son beau-père Marcel BESSARD, suite au décès de ce dernier. Denis était alors courtier (il l’est toujours aujourd’hui). Son épouse Sylvie voulait assurer la perénnité du domaine, mais c’est Denis qui en a été le moteur.

« Mon métier de courtier m’avait déjà formé à l’oenologie et à la dégustation. Mon beau-père se sachant condamné m’avait pris sous sa coupe et m’avait encore plus formé. Sa formation a été excellente. C’est un homme qui fonctionnait sans process, juste à l’instinct. J’ai dû m’adapter » me dit avec respect et malice Denis. Une partie du vignoble a été travaillée alors par un métayer, et trois parcelles furent replantées en Mâcon-Solutré (un demi-hectare environ).

à 54 ans, Denis est bien dans sa vie. Le bon sens guide sa vie, mais l’instinct étonnant de la vinification guide aussi ses mains.

(suite…)

17 juillet 2012

à Fitou, le domaine de la Rochelierre : Jean-Marie FABRE : quelles volontés !

by Patrick Maclart

Jean-Marie FABRE, 37 ans, est à la tête du domaine de la Rochellière depuis 1990. Il reprend la suite de son père qui le reprenait de ses parents, qui avaient créé le domaine dans les années 30.

Jean-Marie FABRE a de l’énergie à revendre, et il l’utilise à bon escient : vigneron, responsable aux organisations officielles… L’homme de rugby aime à s’impliquer.

Le père de Jean-Marie était sous-directeur chez Citroën. Il quittera son travail pour reprendre le domaine. Alors en coopération, il tiendra un discours précurseur sur la création des caves particulières. La cave coopérative le laissera sortir, étant certaine qu’il se trompait… Las.

(suite…)