4 octobre 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur le Maconnais.

by Patrick Maclart

La troisième journée des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation ayant lieu tous les deux ans, et réunissant toute la Bourgogne et durant 5 jours, est consacrée aux Hautes-côtes de Nuits, de Beaune, à la région de Beaune (Savigny, Pernand, Aloxe, etc…) ainsi que les crémants.

Ce focus est consacré au Mâconnais, notre midi à nous les Bourguignons. Ces vignobles du sud de la Bourgogne élaborent des chardonnays généreux et solaires. Bien des secteurs disposent de terroirs qui n’ont pas à pâlir devant ceux de la côte de Beaune. J’étais accompagné pour cette journée de périple de l’excellente Marie-Dominique LENA-BRADFORD, formatrice, créatrice du site www.troisfoisvin.com. Sa qualité de dégustatrice, son esprit de réserve, sa volonté de projeter le vin dans le temps, voilà les qualités qui font que nous sommes complices de dégustations.

avec Marie-Dominique LENA-BRADFORD, nous formons un duo de choc, avec la même philosophie : comprendre plutôt que juger, l’explication plutôt que la sentence; la dégustation étant TOUJOURS un instantané d’un vin.

La dégustation avait lieu dans le Palais des Expositions de Beaune. Cet endroit lumineux, aéré, est bien adapté à la dégustation professionnelle. Nous tenons par ailleurs à féliciter l’organisation, surtout pour la mise en oeuvre d’une « table découverte », où chaque vigneron exposait au moins un vin. C’est d’ailleurs là que nous nous sommes fixés. Nous espérons que cette initiative de table-découverte gagnera les autres dégustations à l’avenir des Grands Jours, et même d’autres manifestations. Bravo, bravo, bravo !

(suite…)

1 octobre 2012

à Fitou, les Enfants Sauvages, Carolin & Nikolaus BANTLIN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Carolin et Nikolaus BANTLIN, Allemands d’origine mais terriens de coeur, sont un couple hors norme, et dans tous les sens du terme. Mais la normalité n’est pas leur nature.

Originaires de Stuttgart où ils ont toute leur vie, ils plaquent tout pour s’installer à Fitou. Mais leurs vignes sont de l’autre côté de la montagne, en vin de pays des Côtes Catalanes. Mais ils méritent AMPLEMENT l »appellation, tellement ils sont séveux, authentiques, racinaires… Je parlais des vins bien sûr, mais ces adjectifs peuvent aussi s’adresser à eux.

(suite…)

28 septembre 2012

Bourgogne Wineblog rencontre les vigneronnes de Sicile !

by Patrick Maclart

Je déteste les dégustations réservées aux femmes vigneronnes. En effet, pourquoi les femmes seraient-elles plus à même de faire du vin ? En ce qui me concerne, je les sens ni plus, ni moins capables. Simplement capables. Je me définis ainsi comme un féministe convaincu car pour moi, la femme est l’égal de l’homme, ni plus, ni moins. Quoi que la femme soit dotée de quelques rondeurs ça et là qui lui donnent tant de charme, rondeurs que j’aime tant à retrouver dans les vins par ailleurs. Cette ghettoïsation m’agace et si on continue dans cette société qui veut ABSOLUMENT opposer les deux sexes, alors que tout doit être fait pour les rapprocher, quelle sera la prochaine étape ? Les nains du vin ? Les hémorroïques du vin ? Les vins des natifs du verseau ? Mais où allons-nous ? 

Alors pourquoi donc accepter cette invitation là ? Deux raisons à cela. Tout d’abord parce qu’elle était organisée par mon excellente amie Karin MERIOT. Parfaite dans son rôle de maîtresse de maison (elle reçoit comme chez elle, du simple, du chaleureux), elle a réussi à me convaincre. Ensuite, le sujet était plus qu’intéressant. Même si je n’aime pas ces catégories à l’idée universelle que je me fais du vin, il faut reconnaître qu’il est difficile de résister à une femme italienne.

(suite…)

24 septembre 2012

à Fitou, le domaine BERTRAND-BERGE, Jérôme BERTRAND : l’altitude d’un terroir et d’un homme.

by Patrick Maclart

Je vous le dis haut et fort : le domaine BERTRAND-BERGE, en appellation Fitou, est un grand domaine. Jérôme BERTRAND est l’un des vinificateurs des plus doués de sa génération. Et pourtant, quand on le voit, timide, réservé,humble, on se rend compte que cet homme fait tout, sauf la star.

pour Jérôme, la famille n’est pas un vain mot… Faire revivre le chai de ses ancêtres, et me recevoir avec son épouse et ses enfants. J’adore cet esprit. Et on le retrouve tellement dans ses vins.

Cette propriété s’étend sur 33 hectares et existe depuis 6 générations. Mais c’est à partir de Jean SIRVEN que le domaine va vraiment se développer. Les deux fils de Jean développent tant la surface des vignes que les affaires. L’un fait le vin, l’autre le vend dans la région amiénoise où ils ont un magasin de tissus. Par la suite, quelques conflits familiaux vont endormir la belle propriété et les raisins seront alors vendus à la coopérative locale.

(suite…)

17 septembre 2012

Bourgogne à Fitou, au Mas des Caprices, chez Pierre et Mireille MANN, la vidéo !!

by Patrick Maclart

Mas des Caprices, voilà un domaine que j’aime beaucoup. Pierre et Mireille MANN, Alsaciens d’origine (leur patronyme ne peut mentir !) se sont intégrés à merveille dans ce terroir magnifique de Fitou.

Je devrai même utiliser le pluriel, tant la palette géologique à Fitou est importante, et qu’on retrouve en variété chez notre sympathique couple. D’abord hôteliers à Katzenthal, ils bourlingueront ça et là, avec même une expérience presque aboutie en Provence, pour poser leurs bagages dans cette belle région de Fitounie.

(suite…)

30 juillet 2012

à Solutré, Denis BOUCHACOURT : l’instinct du bon sens

by Patrick Maclart

A 54 ans, Denis BOUCHACOURT a repris l’exploitation de son beau-père Marcel BESSARD, suite au décès de ce dernier. Denis était alors courtier (il l’est toujours aujourd’hui). Son épouse Sylvie voulait assurer la perénnité du domaine, mais c’est Denis qui en a été le moteur.

« Mon métier de courtier m’avait déjà formé à l’oenologie et à la dégustation. Mon beau-père se sachant condamné m’avait pris sous sa coupe et m’avait encore plus formé. Sa formation a été excellente. C’est un homme qui fonctionnait sans process, juste à l’instinct. J’ai dû m’adapter » me dit avec respect et malice Denis. Une partie du vignoble a été travaillée alors par un métayer, et trois parcelles furent replantées en Mâcon-Solutré (un demi-hectare environ).

à 54 ans, Denis est bien dans sa vie. Le bon sens guide sa vie, mais l’instinct étonnant de la vinification guide aussi ses mains.

(suite…)

10 juillet 2012

« Millésimes en Languedoc » 2012 : Bourgogne Wineblog déguste L’INTEGRALITE des Saint-Chinian rouges !

by Patrick Maclart

Bourgogne Wineblog était il y a quelques semaines au château « les Carrasses » à Quarante, près de Saint-Chinian, afin de participer à un évènement appelé « Millésimes en Languedoc ». Je tiens par la présente à féliciter chaleureusement l’interprofession Languedoc et son directeur l’excellent Jean-Philippe GRANIER, qui est à la pointe de l’évènementiel pro en France.

Affuté pour découvrir les vins du Languedoc !

Cet article est consacré aux Saint-Chinian rouges 2009 et 2010. Des vins vraiment de terroir, d’un excellent rapport qualité-prix-plaisir.  Minéraux, telluriques, concentrés, de joli fruit, les vignerons de cette appellation sont dans la plupart des cas sérieux et compétents. On trouve souvent de la qualité dans cette AOC.

(suite…)

6 juillet 2012

Grands Jours de Bourgogne 2012 : focus sur Pommard

by Patrick Maclart

Le vendredi, dernier jour des Grands Jours de Bourgogne, grande manifestation qui réunit toute la Bourgogne tous les deux ans, est consacrée à la côte de Beaune. Et le programme est chargé : terroirs de Corton d’un côté, Volnay et Meursault de l’autre; Puligny, Chassagne, Saint-Aubin, les Maranges et Santenay ensuite. Et enfin Pommard, là où j’ai décidé de consacrer cette dernière journée. Le cadre superbe du château de Pommard était vraiment l’endroit idyllique pour l’organisation de cette manifestation.

L’organisation a été parfaite. La dégustation avait lieu à l’arrière du château, dans une partie vitrée genre « veranda ». De la lumière, de l’air, de l’espace, rien de tel pour effectuer du bon travail. J’ai toutefois été étonné de la distribution de petits fours et autres snacks durant la dégustation. Les odeurs de ces aliments venaient vraiment gêner la dégustation. Le summum a été atteint par la distribution d’escargots à l’ail. Vous en conviendrez que pour déguster des Pommard, soit des vins rouges bien constitués mais malgré tout délicats, cela n’était pas des plus judicieux. Et je me demande par ailleurs comment mes collègues ont pu avoir un palais affuté après déglutition de ces gastéropodes bien relevés… Le Pommard enbaumait l’échalotte… Vous connaissez la chanson.

(suite…)

4 juillet 2012

à Fitou, Jérôme BERTRAND au domaine BERTRAND-BERGE : la vidéo !

by Patrick Maclart

Jérôme BERTRAND, du domaine BERTRAND-BERGE, restera une rencontre marquante. Nous avons commencé à faire le tour des parcelles constituant son magnifique vignoble, et je voyais son père travailler à la vigne, gentiment, avec le sourire… Tout allait bien.

Ensuite, nous nous sommes rendus chez lui, afin de déguster la gamme de ses vins. Surprise, tout était bon, tout ! Même les vins doux naturels présentaient un vrai caractère, une personnalité, et une facture de haut vol.

(suite…)

15 juin 2012

à Fitou, le domaine Champ des Soeurs, Laurent MAYNADIER : sourire extérieur, volonté intérieure.

by Patrick Maclart

Laurent MAYNADIER est à la tête du domaine du champ des Soeurs depuis sa création en 1996. Marie son épouse est oenologue, et assure toutes les vinifications en comprenant silencieusement mais efficacement la personnalité de son mari. Mais Laurent est vigneron depuis toujours. « Ca fait 13 générations que la famille est dedans ! ». Bien que la famille dispose de son propre domaine, il décide de monter son affaire, pour « créer » ses vins et être au plus près du terroir.

Marie et Laurent MAYNADIER… Lui aux vignes, au chai, à la communication (il aime ça), et son épouse, oenologue, conduit les vins discrètement mais efficacement.

Il commence par acheter les vignes d’un cousin, qui sont sur les terroirs originels de Fitou… « le lieu-dit s’appelle Camp del la Sors. Ce sont des terres argilo-calcaires en bout de garrigues, ce sont de magnifiques terroirs ! » me dit avec fierté notre homme.

(suite…)