26 janvier 2011

en vallée du Rhône : Franck FAUGIER – domaine des Hauts-Châssis en Crozes-Hermitage : essai réussi !

by Patrick Maclart

Je piste Franck FAUGIER depuis ses débuts. Sorti de la cave coopérative en 2003, il décide non sans mal de se lancer. Sa genèse coïncidera avec un millésime de surcroît difficile. Il le paiera cher, mais c’est un autre débat.

Franck FAUGIER, croqueur de vie, élabore des vins comme lui.

Franck paraît au premier abord bourru et apparent, mais il faut gratter ce vernis, et après quelques minutes, on découvre un homme jusqu’au-boutiste, avec une âme de vrai artiste. Avec Franck, notre relation est franche, parfois passionnée, car il est toujours ouvert aux débats, et n’hésite pas à écouter et respecter ses détracteurs, tout en défendant ses positions. C’est à mes yeux un signe d’intelligence. Ce croqueur de vie a le sens de l’amitié.

(suite…)

24 janvier 2011

en Bourgogne : Philippe TREBIGNAUD au domaine de la Sarazinière à Bussières – Mâcon alternatif.

by Patrick Maclart

La région maconnaise connaît un succès croissant tant en France que dans le monde. Ses chardonnays mûrs, boisés et larges ne peuvent que conquérir un public de plus en plus exigeant sur la qualité de ce qu’il boit. De surcroît, dans la plupart des cas, les prix sont restés sages.

Cependant, les vins ont tendance à être stéréotypés, ils sont parfois excessifs. Les petits Mâcon, élevés brièvement dans des fûts aromatiques veulent avoir des gueules de Pouilly; et les Pouilly suivent des cours de body building. Si bien que la notion de terroir s’efface au profit de sucres, de boisé, et de maturité trop présents.

Il reste toutefois quelques briscards pour qui l’expression de leur terroir est un sacerdoce. Philippe TREBIGNAUD fait partie de cette race d’hommes. C’est le Mâcon alternatif.

Une gueule à la Lino Ventura, un coeur gros comme ça, des vins pas possibles, voici un portrait chinois de Philippe.

(suite…)

19 janvier 2011

à Meursault : domaine BOISSON-VADOT : à découvrir d’urgence !

by Patrick Maclart

J’ai rencontré le domaine BOISSON-VADOT par le choix d’un ami sommelier émérite, Emmanuel Delmas. La dégustation de l’aligoté du domaine l’avait complètement enthousiasmé.

Ce domaine se situe dans le haut de Meursault. Discret, il élabore des vins riches et structurés, bien dans leur terroir. Leur sapidité fait plaisir à déguster.

Bernard le père et Pierre le fils sont aux manettes de domaine de 8,5 hectares produisant entre 45.000 et 60.000 cols l’an. La personnalité de ces deux vignerons est étonnamment différente. Le père, volubile et communicatif de la passion de son métier; le fils plus sur la réserve et l’observation. Ce dernier, ami de Raphaël COCHE (domaine COCHE-DURY), est un jeune homme exigeant, ayant le souci de la perfection. Il faudra suivre impérativement ce domaine et le travail de Pierre.

BOISSON2

On pourrait croire, si on se fiait aux apparences, que le père et le fils ne peuvent s’entendre, nenni. Le père a l’intelligence de l’écoute du progrès, le fils des recettes des anciens qui fonctionnent. Grande leçon d’humilité intra-générationnelle d’une famille trop peu connue à mon goût.

(suite…)

3 janvier 2011

en Bourgogne : domaine DUBLERE à Savigny-les-Beaune : an American in Burgundy

by Patrick Maclart

Blair PETHEL, créateur du domaine DUBLERE, est très certainement le plus bourguignon des Américains. Son épouse Britannique n’est pas en reste et s’est elle aussi rapidement acclimatée au pays burgonde. Depuis toujours, cet élégant épicurien est titillé par la cuisine et le vin. Journaliste politique pour une chaîne de journaux américains et travaillant à Londres, il va découvrir lentement mais sûrement le vin. D’abord avec le caviste du quartier. Puis une rencontre : Patrice RION, vigneron bourguignon à Premeaux. C’est lui qui lui donnera envie de venir en Bourgogne, découvrir les vins, la gastronomie.

Elegant, souriant et intelligent. Chaque moment passé avec Blair PETHEL est forcément teinté d’optimisme et de joie de vivre.

(suite…)

3 janvier 2011

DEGUSTATION EXPRESS : Condrieu millésime 2007

by Patrick Maclart

Inutile de vous dire que je suis fana de cette région et de ses hommes. Il m’a fallu du temps, de l’esprit et de la maturité pour comprendre ces vins. Cérébraux et pourtant si spontanés, leur profondeur ne se livre qu’à ceux qui la comprennent.

Il y a une trentaine d’années, ce vignoble faillit disparaître, faute de… vignerons ! Incroyable mais vrai. Les hommes en place méritent tout notre respect. Ils ont revu il y a quelques années le tracé de leur AOC afin de supprimer les vignobles trop élevés en altitude. Un exemple pour bien des appellations, surtout qu’à la révision, Condrieu n’avait alors pas le succès que l’on connaît aujourd’hui.

Ce succès n’est pas dû au hasard. Ce sont les hommes qui l’ont façonné, avec l’aide de leur terroir. Une poignée de jeunes loups ont eu l’humilité d’écouter leurs anciens. La mayonnaise a pris. Le résultat est détonnant.

(suite…)

22 décembre 2010

Michel GROS à Vosne-Romanée : un génie dans la bouteille

by Patrick Maclart

Michel GROS est issu d’une lignée de vignerons de Vosne remontant jusque 1850. Le domaine récent est issu de la division entre les enfants de la famille de Jean GROS. Une branche est devenue Gros frère & soeur, l’autre Michel GROS.

Michel GROS, un homme timide, réservé, mais du talent à l’état brut.

(suite…)

18 décembre 2010

Sud-ouest : Gaillac, le vin au féminin

by Patrick Maclart

Gaillac est une appellation étonnante du sud-ouest. Authentique, attachée à ses racines, elle est l’une des seules à pouvoir proposer un vin différent pour chacun des jours de la semaine : blanc perlé, blanc sec, effervescent, blanc doux, rosé, rouge souple et rouge tannique. Bien que l’expression des tanins ne soit pas le point fort et des terroirs, et des cépages existants, la quasi-totalité des vignerons a su raison garder dans la course à l’extraction, ce qui vaut à Gaillac d’être qualifié d’AOC féminine. Les prix permettent de trouver de véritables perles noires.

La ville d’Albi, proche du vignoble de Gaillac et récemment promue au patrimoine mondial de l’UNESCO, assure de bien jolies balades…

(suite…)

13 décembre 2010

Domaine Robert CHEVILLON à Nuits Saint-Georges : les frères Talent.

by Patrick Maclart

Ce domaine discret ne manque pas de talents. Les deux frères Chevillon élaborent des pinots de folie, profonds, savoureux, et de longue garde. Lors de leur prime jeunesse, ils expriment curieusement déjà des flaveurs excitantes et caressantes de pinot pur jus. Et pourtant, les vieux millésimes que j’ai dégustés avaient une tenue arrogante de puissance contenue; des vins d’intelligence.

Bertrand et Denis Chevillon, modestes, discrets, et talentueux.

(suite…)

5 décembre 2010

Bourgogne Wineblog à la dégustation de vins grecs à l’OIV à Paris

by Patrick Maclart

Le 29 novembre dernier, le Bureau Economique et Commercial de l’Ambassade de Grèce organisait une très belle dégustation nommée « Grèce – cépages et terroirs ». Elle avait lieu à la maison du vin à Paris, près de l’Elysée. Il faut féliciter l’Ambassade de Grèce pour cette excellente initiative.  Je remercie par ailleurs l’excellent accueil que m’a réservé le personnel de l’Ambassade.

les élégants salons de la maison du vin de l’OIV sont parfaits pour organiser des dégustations.

(suite…)

1 décembre 2010

DEGUSTATION DE VINS ITALIENS A L’HOTEL CRILLON – PARIS

by Patrick Maclart

Il y a quelques temps avait lieu à l’hôtel Crillon de Paris une dégustation de vins italiens. Dénommée « 120 vins d’Italie », elle était organisée par la société CEPPO. Félicitons cette dernière pour la qualité de son organisation et la beauté du cadre pour l’expression de ses crus.

Les prestigieux salons de l’hôtel Crillon se sont avérés être un magnifique écrin pour cette dégustation.

(suite…)

Pages :«123456789»