10 novembre 2010

DEGUSTATION EXPRESS – VINS AUTRICHIENS

by Patrick Maclart

J’ai organisé il y a quelques temps une dégustation de vins autrichiens. L’Autriche est un pays bien mystérieux pour les dégustateurs Français, et il n’est vraiment pas simple de dégotter les vins de ce beau pays.

Je m’étendrai éventuellement un jour sur la production de ce joli pays. Ce qui est sûr, c’est que je ne me suis pas éclaté avec cette dégustation. Des vins moyens, ne justifiant ABSOLUMENT pas leur prix élevé, avec en comparaison des productions helvètes ou hongroises bien plus convaincantes. La particularité organoleptique de certains cépages ne m’a pas surpris, vu que j’ai déjà l’occasion de déguster des variétés folkloriques dans d’autres réunions.

(suite…)

8 novembre 2010

GRANDS JOURS DE BOURGOGNE 2010 : FOCUS SUR PULIGNY, CHASSAGNE, SAINT-AUBIN, SANTENAY ET LES MARANGES

by Patrick Maclart

Dans le cadre des Grands Jours de Bourgogne 2010, la dégustation des vins des Maranges au Montrachet, en passant par Santenay et Saint-Aubin, avait lieu le vendredi 26 mars dernier.

Sa majesté le Montrachet dans sa douce quiétude…

(suite…)

28 octobre 2010

à Pommard : Daniel REBOURGEON du domaine REBOURGEON-MURE : l’ombre et la lumière

by Patrick Maclart

Cela fait quelques années que je suis le domaine. J’avais rencontré Daniel, le père, c’est désormais le fils David qui gère à la destinée de ce beau domaine de 7 hectares, dont les vignes sont réparties sur Beaune, Volnay et Pommard.

Depuis que je suis la production de ce vigneron, le style a peu changé. Les REBOURGEON sont des esthètes, des puristes. Le style maison tend vers des vins très fins, parfumés, presque féminins. Même dans les Pommard, la dureté habituelle de ce finage s’efface au profit de la subtilité du pinot.

David a hérité des grandes qualités de son père : travailleur, attentif, humble, mais surtout celle qui caractérise cette famille : la discrétion

(suite…)

26 octobre 2010

en Bourgogne, à Meloisey : Agnès PAQUET : crédo.

by Patrick Maclart

J’ai rencontré Agnès PAQUET il y a quelques années au salon des jeunes talents au château de Savigny-les-Beaune. La première dégustation de ses vins m’avait impressionné. Même si la cuvée «Patience» manquait de centre ce jour là, la qualité indéniable, la profondeur et la tension naturelle de ces jus m’avaient fortement interpellés.

Cette jeune et jolie vigneronne sait travailler par étape, en réfléchissant, en s’adaptant. Ses parents étaient vignerons, son grand-père était propriétaire d’une vigne. Il était inconcevable pour elle de laisser partir ce patrimoine familial ailleurs. C’est décidé, elle sera vigneronne. C’est son crédo.

Agnès est bien dans sa vigne, là où la réflexion et l'écoute donneront de grands vins.

(suite…)

Pages :«123456