15 avril 2014

Anteprima Toscane 2014 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégralité des Bolgheri !!

by Patrick Maclart

C’est lors de la présentation des vins aux primeurs de Toscane, appelés ici « Anteprima » que j’ai dégusté les vins de la DOC Bolgheri. Contrairement à nos amis bordelais, les primeurs en Toscane ne sont pas que les vins en cours d’élevage. Très souvent les appellations présentent des vins ayant plusieurs années de bouteille. C’est une tradition bien italienne.

PORTRAIT ANTEPRIMA 2014

J’aime bien aller en Toscane. Ici, j’ai l’impression de prendre le pouls de la production de vins en Italie. Région emblématique, pleine de raisons et de bon sens, la Toscane est un modèle de discernement et d’intelligence en matière de production de vins. De belles appellations, de bons vignerons, bref tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Je tiens à remercier Franco IGNESTI, directeur de l’interprofession des vins de Toscane, pour son soutien et ses diverses interventions auprès de l’organisation, ainsi que Karin MERIOT de la société ARGOS pour ses actions bénéfiques.

(suite…)

31 mars 2014

Grands Jours de Bourgogne 2014 : focus sur les vins de l’Auxerrois

by Patrick Maclart

Traditionnellement, l’ouverture des Grands Jours de Bourgogne commence toujours par le nord de notre région, à savoir le chablisien et l’auxerrois; dégustation qui porte le très joli nom de « porte d’Or de la Bourgogne ». Cette année, je donne priorité aux vins de l’auxerrois, Chablis ne sera pas dégusté cette année.

20140317_162144

Non pas que je boude la belle appellation de Chablis, mais l’occasion m’est souvent donnée de déguster les vins en fort progrès de cette AOC ces dernières années. J’ai donc préféré aller tâter de la production auxerroise. Ces vins ne sont par ailleurs pas toujours simples à comprendre.

Souffrant de l’ombre de leur prestigieux voisin, l’auxerrois a parfois peine à trouver la lumière médiatique. Et pourtant, leur différence, leur originalité, leur authenticité, en font des vins à part. Les pinots partent souvent sur des notes de noyau de griotte vraiment typiques, mâtinées de notes cendrées. Quant au chardonnay, il arrive à avoir une gueule à lui, que ce soit à Vézelay, secteur en plein développement et qu’il faut désormais suivre à la loupe, ou ailleurs, avec des tensions et de la vivacité qui plaisent tant aujourd’hui. On trouve aussi dans cette région deux cépages bien exclusifs : le césar, parfois austère, mais qui ne manque ni de structure et de tanins, et le sauvignon, planté à Saint-Bris, qui donne des résultats aujourd’hui jamais atteints.

(suite…)

20 février 2014

Roi Chambertin 2013 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégrale des Gevrey Grands Crus 2012 !!

by Patrick Maclart

J’étais invité voici quelques jours à la dégustation annuelle des primeurs 2012 à Gevrey-Chambertin pour un évènement qui désormais s’appelle « Roi Chambertin ». Cette dénomination renaît de ses cendres. Dans les années 80, c’était une festivité dont seuls les Bourguignons ont le secret, et qui était d’un succès hors pair, avec dégustations et libations de bon aloi. Qui sait que peut-être un jour, cette réjouissance, avec confrérie allant de pair, pourrait vraiment ressusciter…

DSC04512

Là en l’occurrence, il s’agit de choses bien plus sérieuses. Gevrey-Chambertin refuse la pantalonnade des dégustations primeur de printemps. A cette date, les vins ne sont vraiment pas prêts, en fin de fermentations malolactiques, ou pendant. Le pinot noir ne se soumet pas à l’homme, aussi critique ou Anglo-Saxon soit-il. Comme en Bourgogne on prend le temps de vivre et de mourir, notre cépage emblématique s’est adapté à notre esprit. C’est pourquoi Gevrey a décidé de présenter ses vins en fin d’élevage, soit en novembre. Ils sont plus lisibles, plus aptes à être compris et jaugés. Défendons les convictions de notre joyeux village burgonde et espérons que d’autres suivront le pas. (pour voir l’article général écrit sur l’évènement, CLIQUEZ ICI).

(suite…)

24 janvier 2014

Bourgogne Wineblog sur les routes de l’Armagnac, épisode 3

by Patrick Maclart

(voir le premier épisode des routes de l’Armagnac EN CLIQUANT ICI)
(voir le deuxième épisode des routes de l’Armagnac EN CLIQUANT ICI)

Un réveil impeccable, comme d’habitude, un petit déjeuner de circonstance, comme d’habitude, mais juste un peu plus tôt… « on a de la route », me dit notre pilote du jour, mon Cicéron de ce périple gascon; « on part dans le Haut-Armagnac ! »… De suite mon imaginaire se prend à rêver d’alpinisme, de pics à franchir, de montagnes de pierre et de routes très sinueuses… Mon imaginaire n’avait raison que sur ce dernier point.

DSC01543

le Haut-Armagnac est en fait la partie sud et est de l’appellation. C’est une région censée produire des Armagnacs de moindre finesse, de moindre expression. Mon expérience me l’a souvent appris : un peu comme la fameuse phrase que j’aime à répéter : « sans maîtrise la puissance n’est rien », je glose du coup en pensant que sans homme, le terroir n’est rien. Et parfois l’abnégation, la volonté, le travail et l’empathie de sa terre peuvent donner des résultats sans pareil. Une fois de plus, sur la route, mon cerveau ronronne de pensées, et cette ambiance cérébrale convient bien aux mamelons telluriques qui se succèdent, que nous contournons habilement par l’astuce de ceux qui auparavant bâtirent ces routes.

carte armagnac

(suite…)

22 janvier 2014

Bourgogne Wineblog sur les routes de l’Armagnac, épisode 2

by Patrick Maclart

(voir le premier épisode des routes de l’Armagnac EN CLIQUANT ICI)

Le réveil est excellent, malgré les libations de la veille. Dans une ambiance paisible, entre automne et hiver, dans l’odeur et le bruit de la bûche qui crépite dans la cheminée séculaire, je me remémore malgré moi ces rencontres de la veille, ces gueules, ces personnes… Non, le pays de l’Armagnac n’est pas seulement un pays, c’est un peuple.

PHOTO ANCIENNE RUGBY

Sandra arrive équipée de son éternel sourire (voire rire sonore selon les moments), et nous voilà partis après un petit déjeuner de compétition concocté par Vincent, le patron du Moulin de Laumet, notre gîte. La route est tranquille, sur lesquelles sont posées de petits véhicules utilitaires placides, roulant à allure escargotienne. Je ne suis certes pas pressé de joindre notre première rencontre, mais je me dis dans mes moustaches qu’il y a plus lent que les Bourguignons…

(suite…)

20 janvier 2014

Bourgogne Wineblog sur les routes de l’Armagnac, épisode 1

by Patrick Maclart

Lors de Vinexpo 2011 à Bordeaux, je fus invité à passer une soirée sympathique avec l’interprofession de l’Armagnac, appelée BNIA (à ne pas confondre avec un petit déjeuner chocolaté aujourd’hui désuet). Les responsables vinrent à ma rencontre, et forcément nous parlâmes Armagnac, et de mon amour pour cet esprit-de-vin, et de sa parfaite combinaison avec quelques modules havanais judicieusement sélectionnés par myself. Défi fut lancé par la sémillante personne pour aller à la découverte de ce pays aussi près que lointain pour le résident burgonde que je suis, et défi fut relevé d’aller à la découverte du pays des mousquetaires.

PORTRAIT ARMAGNAC

Après avoir fixé les dates au planning, je pris la route pour la Gascogne, pays pour lequel je n’avais en tête que des cartes postales, avec des hommes costauds et rugueux parlant avec fort accent, portant béret et ne discutant que rugby et confits…

(suite…)

17 janvier 2014

dégustation express : en Avignon, le domaine de la Soumade, avec Kelly Mc AULIFFE !

by Patrick Maclart

J’étais invité il y a quelques mois chez mon ami Kelly Mc AULIFFE, premier sommelier américain dans un étoilé français (il a fait ses débuts chez Ducasse), mais aussi le plus grand (il fait 1 mètre 88 !) afin de passer quelques jours dans le Rhône, sous l’impulsion d’un autre vrai ami : Michel BLANC, directeur talentueux de l’interprofession de Châteauneuf-du-Pape. Alors que je rangeais mes affaires, je vis un alignement de bouteilles dont les étiquettes m’étaient familières : le domaine de la Soumade.

Avignon est l'endroit idéal où on peut rayonner à la découverte des grands terroirs des côtes-du-Rhône sud. De nombreuses chambres d'hôtes sont à louer, pour un prix intéressant.

Avignon est l’endroit idéal où on peut rayonner à la découverte des grands terroirs des côtes-du-Rhône sud. De nombreuses chambres d’hôtes sont à louer, pour un prix intéressant.

Je dispose en effet quelques bouteilles de cette propriété fiable, élaborant de vrais vins de garde. Toutefois, ne m’étant pas encore rendu in situ, j’avais l’occasion de découvrir rapidement les nectars de la Soumade. Les bouteilles étant ouvertes de la veille, cela me permettait d’avoir une lisibilité encore améliorée. Dès le feu vert obtenu de mon ami d’Outre-Atlantique, je m’attelais à Merci Kelly pour cette dégustation express. Pour découvrir qui est Kelly, CLIQUEZ ICI pour lire l’article paru sur le site « vins-Rhône ». Merci à vous deux mes amis.

(suite…)

14 janvier 2014

le 28ème concours des vins de Chablis, vous saurez tout, tout, tout !!

by Patrick Maclart

J’ai eu l’immense plaisir d’être invité au dernier concours des vins de Chablis, le 28ème du nom. Comme à son habitude, ce concours permet une confrontation sympathique entre vignerons. L’adresse habituelle ? Le Petit Pontigny, bâtiment du XIIème siècle, construit pour être un chai, et désormais endroit de libations chablisiennes.

bel endroit que ce Petit Pontigny, et lieu d'un concours dont le sérieux n'est plus à démontrer.

bel endroit que ce Petit Pontigny, et lieu d’un concours dont le sérieux n’est plus à démontrer.

Une fois de plus, je me retrouve ce samedi matin, le deuxième de l’année, de bonne heure et de bonne humeur, papilles affûtées à affronter les Chablis qui me seront proposés. Afin d’éviter tout copinage, tout arrangement ou toute amitié pas forcément bien placée, les vignerons de Chablis ont eu une amusante et intelligente idée : le numéro de table est attribué en fonction de votre arrivée. Donc impossible de savoir dans quel jury vous vous trouverez. Pour moi, pas une mauvaise pioche. Je me retrouve au jury n° 16, qui va déguster les premiers crus de la rive gauche. Plus tourmentés, d’expositions complètement différentes, ces premiers crus moins prestigieux pour certains auront d’autant plus de mérites s’ils vont chercher quelques médailles.

(suite…)

27 décembre 2013

Bourgogne Wineblog vous souhaite une bonne année 2014 !!

by Patrick Maclart

après 3 ans d’existence, Bourgogne Wineblog peut tirer un premier bilan. Déjà merci à tous d’être fidèles, et de faire connaître mon blog auprès de votre entourage.

Un bilan plus que positif, et de haut vol, jugez plutôt : 124 vignerons visités, 37 rapports de dégustation, une vingtaine de zones viticoles visitées de la vigne au chai... Faites le compte.

Plutôt que de parler de moi et du vin, je préfère partager avec vous mes émotions, mes plaisirs, mes coups de cœur mais aussi mes coups de gueule, sans retouche ni sucre autour. Je n’ai pas ma langue dans ma poche parce que ce n’est pas sa place.

(suite…)

12 décembre 2013

Roi Chambertin 2013 : Bourgogne Wineblog déguste l’intégrale des Gevrey village 2012 !!

by Patrick Maclart

 J’étais invité voici quelques jours à la dégustation annuelle des primeurs 2012 à Gevrey-Chambertin pour un évènement qui désormais s’appelle « Roi Chambertin ». Cette dénomination renaît de ses cendres. Dans les années 80, c’était une festivité dont seuls les Bourguignons ont le secret, et qui était d’un succès hors pair, avec dégustations et libations de bon aloi. Qui sait que peut-être un jour, cette réjouissance, avec confrérie allant de pair, pourrait vraiment ressusciter…

DSC04523

Là en l’occurrence, il s’agit de choses bien plus sérieuses. Gevrey-Chambertin refuse la pantalonnade des dégustations primeur de printemps. A cette date, les vins ne sont vraiment pas prêts, en fin de fermentations malolactiques, ou pendant. Le pinot noir ne se soumet pas à l’homme, aussi critique ou Anglo-Saxon soit-il. Comme en Bourgogne on prend le temps de vivre et de mourir, notre cépage emblématique s’est adapté à notre esprit. C’est pourquoi Gevrey a décidé de présenter ses vins en fin d’élevage, soit en novembre. Ils sont plus lisibles, plus aptes à être compris et jaugés. Défendons les convictions de notre joyeux village burgonde et espérons que d’autres suivront le pas. (pour voir l’article général écrit sur l’évènement, CLIQUEZ ICI).

(suite…)

Pages :«123456789»